• Conférence AALA - Plankton Planet et la Mission Bougainville - vers une mesure planétaire et citoyenne du plancton - 10 juillet 2024

    AALA planctonCrédit : Laurent Intertaglia (OOB/SU)

    Le plancton, dont l'immense majorité constitue le peuple invisible de la mer, tient un rôle considérable depuis la nuit des temps au cœur de la vie planétaire. Des grandes questions sur son devenir sont clairement posées avec la perspective déjà engagée d'une extinction majeure du monde vivant à l'échelle planétaire accompagnée des perturbations climatiques qui affectent tout particulièrement l'océan (température, acidification, pollution chimique...). Dans la foulée des expéditions scientifiques à bord de la goélette Tara, le programme Plankton Planet se propose, grâce à une synergie entre les scientifiques et les citoyens de la mer (les "seatizens") de déployer une méthode de mesure et d'analyse à l'échelle planétaire du plancton et de sa biodiversité permettant de multiplier les points d'étude dans l'espace et dans le temps. Cette approche bénéficie de la collaboration avec Sorbonne Université et la Marine Nationale pour optimiser son développement via la Mission Bougainville.

    Lire la suite
  • Le projet Méga Sète financé par France 2030

    DTS SOLARINBLUE JOUR 1 00 91 Crédit : SolarinBlue

    L'Observatoire Océanologique de Banyuls-sur-Mer (Sorbonne Université) fait partie avec SolarinBlue, Technip Energies et l'Université de Montpellier, du consortium qui porte le projet Méga Sète, premier parc solaire offshore français et méditerranéen de 1MW. Le projet vient d'obtenir 6M€ de financement dans le cadre du plan France 2030.

    Méga Sète a pour objectif de développer et déployer un parc solaire offshore de 1 MégaWatt-crète (MWc), pour alimenter le port de Sète-Frontignan en électricité décarbonée. Il sera installé dans la circonscription du port de commerce de Sète-Frontignan, à 2 km de la côte, à l’emplacement de l’ancien poste de déchargement des hydrocarbures en mer.

    Lire la suite
  • Conférence AALA - De la Réserve Naturelle Marine de Cerbère-Banyuls vers un projet d'extension - 21 août 2024

    AALA cadene merouCrédit : Réserve Naturelle Marine de Cerbère-Banyuls

    Créée en 1974 et gérée par le Département des Pyrénées-Orientales, la Réserve Naturelle Marine de Cerbère-Banyuls s’étend de l’île Grosse (Banyuls-sur-Mer) jusqu’au cap de Peyrefite (Cerbère), sur 7,2 km de linéaire côtier. D’une superficie totale de 650 ha, elle possède 2 zones: une zone de protection partielle où les activités sont aménagées et une zone de protection renforcée d’une superficie de 65 ha où la plupart des activités sont interdites. Après 50 ans d’existence, la Réserve Naturelle Marine de Cerbère-Banyuls s’est faite connaître et reconnaître tant au niveau national qu’international. Son statut d’espace marin protégé à taille humaine a en effet permis de valider une méthodologie de gestion de l’environnement. L’extension de la Réserve est progressivement devenue une évidence et sa faisabilité aujourd’hui est liée aux très bons résultats acquis par la Réserve. C’est alors que le Département a souhaité lancer en 2022 le projet d’extension du périmètre de la Réserve.

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
Observatoire Océanologique
de Banyuls-sur-Mer
1 avenue Pierre Fabre
66650 Banyuls-sur-Mer
logo Sorbonne Université LOGO CNRS 2019 BLANC
logo embrc blanc
Nos projets de développement sont soutenus par :
logo etat RFlogo cperlogo Sorbonne Universitélogo L'Europe s'engageLogo UE textelogo region occitanie