L’intelligence artificielle (IA) connait des progrès fulgurants. Ces avancées récentes sont dues à des percées sur deux fronts : les algorithmes, et les ordinateurs font tourner ces programmes. Mais pour aller plus loin, et développer l’IA du futur, il va falloir complètement réinventer les circuits électroniques… Julie parlera de l’IA et de ses circuits, au présent et au futur.

Portrait du conférencier

AALA Julie Grollier

Julie Grollier est directrice de recherche à l’Unité Mixte de Physique CNRS/Thales. Elle y anime l’équipe Nanocomposants pour le traitement cognitif de l’information et, au niveau national, le groupement de recherche BioComp. Ses recherches, entre physique et intelligence artificielle, ont pour objectif de réaliser des puces électroniques inspirées du cerveau « vertes », intelligentes, utiles et à très faible consommation électrique.

  • Doctorat en Sciences des Matériaux, 2003
  • Entrée au CNRS, 2006
  • Prix Jacques Herbrand de l’Académie des Sciences, 2010
  • Médaille d’argent du CNRS, 2018
Observatoire Océanologique
de Banyuls-sur-Mer
1 avenue Pierre Fabre
66650 Banyuls-sur-Mer
logo Sorbonne Université LOGO CNRS 2019 BLANC
logo embrc blanc
Nos projets de développement sont soutenus par :
logo etat RFlogo cperlogo Sorbonne Universitélogo L'Europe s'engageLogo UE textelogo region occitanie