La notion d'artisanat connaît une fortune nouvelle dans le discours politique, à l'aune d'assimilations conceptuelles et sociales qui ne sont en rien immédiates et évidentes : artisanat et sécurité alimentaire, artisanat et inclusion sociale, artisanat et équilibre territorial. Artisanat et durabilité résument donc ce qui tente de s'imposer aujourd'hui dans le discours politique environnemental, notamment en pêche et en aquaculture. C'est cette dernière équivalence que nous questionnerons : quand, comment, pourquoi et par qui cette image politique et sociale s'est créée ? Que nous apprennent les pêcheries méditerranéennes à ce sujet ?

La conférence sera suivie d'un débat animé par Hervé Magnin, Directeur délégué du Parc Naturel Marin du Golfe du Lion.

Cette conférence est présentée dans le cadre de l'« Année internationale de la pêche et de l'aquaculture artisanales », Nations Unies, 2022

Portrait du conférencier

AALA Ruyssen

Maria Ruyssen est Directrice de la station Ifremer de Sète, Attachée des administrations de l’État et Diplômée en Géographie et en Lettres et langues anciennes de l’Université de Montpellier.

Depuis ses 19 ans, elle œuvre pour les politiques publiques maritimes, environnementales et économiques, en Méditerranée. Elle a participé à la première transcription en droit français de la Directive Cadre Stratégie pour le milieu marin en contribuant à l’élaboration du programme de mesures du Plan d'action pour le milieu marin (PAMM). Avec l’ensemble des acteurs méditerranéens, elle a piloté la première stratégie de restauration écologique des fonds côtiers de la façade Méditerranée, qui a fait émerger les Schémas territoriaux de restauration écologique (STERE). Elle a piloté pour l’État de nombreux travaux relatifs à l'économie portuaire : dragages mutualisés, certification Ports Propres actifs en Biodiversité et ses formations, Bateau Bleu, etc.

En 2018, elle a piloté la déclinaison conjointe de la DCSMM et de la Directive cadre Planification des espaces maritimes (DCPEM) dans un document de politique environnemental et économique, qui a trouvé son aboutissement en mars 2022. C’est le Document stratégique de façade (DSF) Méditerranée, qui détermine l’ensemble des objectifs et actions de l’État et des acteurs en Méditerranée pour les 5 ans à venir.

En 2021, elle a rejoint l’Ifremer et pris la direction de la station de Sète. Elle y mène de nombreux travaux de valorisation, de stratégie et de représentation de l’institut en Région et sur la façade Méditerranée, notamment pour faire progresser l’adéquation des politiques publiques aux enjeux et capacités de recherche et d’expertise, toujours plus en prise avec la société civile.


Observatoire Océanologique
de Banyuls-sur-Mer
1 avenue Pierre Fabre
66650 Banyuls-sur-Mer
logo Sorbonne Université LOGO CNRS 2019 BLANC
logo embrc blanc
Nos projets de développement sont soutenus par :
logo etat RFlogo cperlogo Sorbonne Universitélogo L'Europe s'engageLogo UE textelogo region occitanie