AALA CarottageCarottage en rade de Brest, Crédit : Clément Lambert (doctorant qui a acquis de nombreux résultats parmi ceux qui seront présenté pendant cette conférence)

L’étude des environnements passés (ou approche paléoenvironnementale) est menée à partir d’archives sédimentaires (ou carottes) continentales, estuariennes ou marines. Elle requière des approches pluridisciplinaires couvrant les grands domaines de la sédimentologie, de l’étude des indicateurs biologiques (ou bio-indicateurs), et de la géochimie sédimentaire. Une de ces approches, la palynologie, est une discipline qui s’intéresse plus précisément à l’étude des grains de pollen (bio-indicateurs terrestres), ainsi qu’à tous les autres micro-restes organiques (terrestres ou marins) fossilisés dans les sédiments (ou palynomorphes, compris entre 10 et 150 µm).

Les environnements côtiers et estuariens, comme la rade de Brest, sous influence mixte fluviale et océanique, recèlent des taux de sédimentation importants qui offrent l’opportunité d’enregistrer des changements sur plusieurs milliers d’années. Des approches complémentaires menées avec les archéologues et historiens permettent de décrypter les interactions passées «Homme-Environnement ».

Dans cette présentation seront abordées des études interdisciplinaires menées ces dernières années à l’IUEM (Institut Universitaire Européen de la Mer, Plouzané) sur l’échelle de temps Holocène (derniers 10 000 ans) ainsi que sur les derniers siècles (transformations environnementales avant et après la seconde guerre mondiale).

Portrait du conférencier

AALA Penaud Aurélie

Aurélie Penaud est Maître de Conférences en Sciences de la Terre à l’Université de Bretagne Occidentale et mène ses travaux de recherche à l’IUEM.

Sa spécialité consiste à reconstituer les environnements du passé, paléoenvironnements, à partir des micro-organismes fossilisés dans les vases continentales ou marines. Elle travaille, par une approche pluri-indicateurs, sur des carottes, prélevées dans des environnements côtiers à océaniques dont ceux de la rade de Brest. L’objectif de ses travaux est de reconstruire les environnement passés des derniers 10 000 ans en croisant l’analyse palynoloqique avec des données géomorphologiques et archéologiques qui permettent de connaître les dynamiques d’occupation humaine sur le territoire.


Observatoire Océanologique
de Banyuls-sur-Mer
1 avenue Pierre Fabre
66650 Banyuls-sur-Mer
logo Sorbonne Université LOGO CNRS 2019 BLANC
logo embrc blanc
Nos projets de développement sont soutenus par :
logo etat RFlogo cperlogo Sorbonne Universitélogo L'Europe s'engageLogo UE textelogo region occitanie