Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Observatoire océanologique de Banyuls sur mer
Laboratoire Arago

Exposition annuelle « Illustrations fantastiques » - à partir du 24 avril 2017

Une exposition inédite dans le cadre de la deuxième édition de l'Art'Cherche

 

L'Observatoire Océanologique, en partenariat avec la Mairie de Banyuls/Mer, a le plaisir de présenter une exposition inédite dans le cadre de la deuxième édition de L'Art'Cherche sur le thème « Illustrations fantastiques ».

Installée sur l'esplanade Albert Sagols face à l'Observatoire, cette exposition présente une vingtaine d’illustrations scientifiques du 17eme au 19eme siècle issues de précieux ouvrages appartenant à l’éminent zoologiste et fondateur du Laboratoire Arago, le professeur Henri de Lacaze-Duthiers, et conservés à la bibliothèque du Laboratoire Arago. 

 

 

 

 


© Bibliothèque du Laboratoire Arago (BUPMC) / Université Pierre et Marie Curie
Cette bibliothèque fondée en 1882, et intégrée à la Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie, est spécialisée en biologie marine et océanographie. Elle conserve parmi ses différentes collections documentaires et archives, plus de 500 livres anciens.

Cette exposition met en lumière de grands naturalistes et illustrateurs* au travers de leurs dessins sur la mer, sur sa faune et sa flore : elle rappelle aussi qu’au fil des siècles, le progrès des techniques d’exploration et d’observation a permis une meilleure connaissance et représentation du monde marin.

*Filippo Buonnani, Paolo Boccone, Le comte L. F. de Marsilli, J. Baster, E.J.C. Esper, C. F. Muller, F. de Férussac et A. d’ Orbigny, G. Cuvier, A. de Quatrefages, E. Haeckel, R. Koehler, J. P. Verany, E. Zugmayer, A. Valenciennes et Henri de Lacaze-Duthiers.

 

Portrait de Henri de Lacaze-Duthiers
© Bibliothèque du Laboratoire Arago (BUPMC) / Université Pierre et Marie Curie

 

L'Observatoire
 est
 fortement
 impliqué
 dans
 des
 actions
 de
 transfert
 des
 connaissances
 scientifiques
 vers 
le
 grand
 public
 et
 les 
scolaires. 
L'exposition
 traduit
 sa
 mission
 en
 faveur
 de 
la
 médiation
 scientifique
 dans 
le
 cadre 
d'une programmation 
d'événements
 grand
 public 
intitulée
 L'Art'Cherche.

 

Vincent Laudet, directeur de l’Observatoire Océanologique de Banyuls-sur-Mer :

« Illustrations fantastiques, tel est le titre de notre exposition annuelle de la seconde édition de "l'Art'Cherche".

Nous honorons cette année les grands dessinateurs zoologiques, tous ont contribué par leurs dessins, leurs précisions à décrire, à nommer et organiser la biodiversité marine.

Il en reste un magnifique témoignage de la vision de la mer et de ses organismes au fur et à mesure du développement de la science.

Comme vous le savez, je souhaite que l'Observatoire s'ouvre très largement vers le territoire qui nous héberge et cette exposition est une magnifique façon de le faire.

Nous sommes sur les épaules de géants et nous voyons plus loin grâce à eux, je suis donc ravi que nous leur rendions hommage avant, une autre année de mettre en lumière une vision plus actuelle de la mer et de ses organismes fascinants.

Que la soif de découverte qui les animait puisse vous saisir également et vous permette de réaliser l'extraordinaire variété des animaux marins qu'il nous faut protéger et chérir pour que nos enfants puissent s'émerveiller à leur tour. »

 

Bibliographie : 

  • L'art du dessin scientifique / Yves Coineau, Yves Demange, 1997, 294 p. (ISBN : 2-84352-006-1)
  • Histoire de l'illustration naturaliste / Chansigaud, Valérie / Delachaux et Niestlé / 2009 (ISBN 978-2-603-01600-8)
  • Le « jeu des naturalistes » : image, imaginaire et activité scientifique / Joelle le Marec & Martine Scrive / 1996 / Aster N° 22 : 217-232.
  • Dessin et sciences XVII-XVIIIe siècles : 82e exposition du Cabinet des dessins, Musée du Louvre, [Paris], 22 juin-24 septembre 1984 / [catalogue par Madeleine Pinault] (ISBN 2-7118-0273-6).
  • Genèse d’une bibliothèque scientifique : Henri de Lacaze-Duthiers (1821-1901) et la bibliothèque du laboratoire Arago à Banyuls/Mer / Mémoire d’étude Vincent CHAPPUIS 1992

Contact :

expo2017 @ obs-banyuls.fr

 

Détails :

 

Tête de Méduse arctique (Echinoderme) - R. Koehler, 1909

 


Planche IX issue de : R. Koehler 1909. Echinodermes provenant des campagnes du yacht Princesse-Alice (Astéries, Ophiures, Echinides et Crinoïdes). Résultats des Campagnes Scientifiques d'Albert 1er de Monaco (1889-1950), Vol XXXIV Echinodermes.
Gorgonocephalus arcticus est une grande ophiure qui mesure 15 à 20 cm mais lorsqu'elle étend ses 10 bras pour capturer le plancton elle peut mesurer 80 cm !

This is a large ophiuroid which measures 15 to 20 cm and when it extends its 10 arms to catch plankton it can measure up to 80 cm!

Gorgonocéphale signifie "Tête de Gorgone" en rappel à la gorgone "Méduse" de la mythologie grecque dont la chevelure était constituée de serpents.

 

Auteur : René Koehler (1860-1931), zoologiste français.

www.biodiversitylibrary.org/bibliography/2169#/summary

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Argonaute (Céphalopode) - Férussac & Orbigny, 1835

 


Planche issue de l’ouvrage : Histoire naturelle générale et particulière des céphalopodes acétabuifères vivants, et fossiles…/ 1835-1848
L'Argonauta, proche parent du poulpe, aussi appelé nautile de papier du fait de sa nacelle très fine. Seules les femelles possèdent une nacelle où les œufs sont pondus et couvés.

The Argonauts one close relatives of the octopus and females have a very thin shell in which their eggs are laid and hatched.

L'argonaute femelle se sert de ses deux bras en forme de raquettes comme des voiles.

« Figure copiée par M. de Férussac sur celle de Poli, représentant l’animal dans une position inverse de la nature, et telle qu’il est matériellement impossible qu’il puisse être d’après l’obliquité du corps ».

 

Auteurs : F. D'Audebard de Férussac (1786-1836, Baron de) et Alcide d'Orbigny (1802-1857), naturalistes français.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6565885g

 

 

 

 

Calmar (Céphalopode) - Férussac & Orbigny, 1835

 


Planche issue de l’ouvrage : Histoire naturelle générale et particulière des céphalopodes acétabulifères vivants, et fossiles…/ 1835-1848
Loligo, céphalopode qui contient 10 tentacules. C’est un maillon important dans la chaîne alimentaire océanique.

Les calmars possèdent une structure rigide à l’intérieur du corps qu’on appelle plume de calmars (dessiné à droite de la photo (7a)).

Squid are an important part of the oceanic food chain. They have 10 tentacles and a rigid structure inside their bodies, which we call squid feather (on the right hand side of 7a).

« Fig 1 : Animal vu en dessus ; dessiné d’après le vivant, par M. Verany de Nice. »

 

Auteurs : F. D’audebard de Férussac (1786-1836, Baron de) et Alcide d'Orbigny (1802-1857), naturalistes  français.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6565885g

 

 

 

 

 

Pieuvre (Céphalopode) - Férussac & Orbigny, 1835

 


Planche issue de l’ouvrage : Histoire naturelle générale et particulière des céphalopodes acétabulifères vivants, et fossiles…/ 1835-1848
Ses tentacules sont munis de 2 rangées de ventouses. La pieuvre tachetée est aussi appelée pieuvre à longs bras. Elle vit sur les côtes dans des eaux peu profondes, les cavités et les prairies à posidonie.

Its tentacles have two rows of suckers. This octopus lives in shallow coastal water, in rocky gulley’s and in sea grass meadow.

L'animal, Callistoctopus macropus ou poulpe moucheté est dessiné sur le vivant par M Verany. On le rencontre en mer Rouge, dans les océans Indien et Atlantique ainsi qu'en Méditerranée.

 

Auteurs : F. D’audebard de Férussac (1786-1836 Baron de) et Alcide d'Orbigny (1802-1857), naturalistes français.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6565885g

 

 

 

 

 

Lampris royal (Lampridiformes) - O.F. Muller, 1788

 


Planche issue de l’ouvrage : Zoologia danica : sev Animalivm Daniae et Norvegiae rariorvm ac minvs notorvm descriptiones et historia / 1788-1806
Ce Lampris guttatus appelé aussi saumon des dieux ou Opah est un poisson pélagique qui à la particularité de pouvoir réchauffer son sang de plus de 10° par rapport à celle de l'eau. C'est un prédateur qui se nourrit de calmars, de krill et de petits poissons.

Lampris Guttatus also called kindfish, is a pelagic fish who is able to heat his blood by more than 10°C compared to the surrounding water temperature. This predator eats squid, krill and small fishes.

Il peut mesurer plus de 1,2 m, c’est une caractéristique rare chez les poissons à sang chaud.

Une étude récente (Wegner et al. 2015) a présenté le lampris royal comme le premier cas connu de poisson endotherme c’est-à-dire capable de réguler la température de la totalité de son corps via des muscles pectoraux surdéveloppés et de conserver cette chaleur grâce à son enveloppe graisseuse.

Les lampris maintiennent ainsi leur température interne 10°C au dessus de la température ambiante (4°C en profondeur). Ils peuvent se déplacer plus rapidement pour chasser leurs proies. La plupart des prédateurs, à de telles profondeurs, ne possèdent pas l'énergie pour être en mesure de se déplacer beaucoup et doivent donc rester assis et attendre le passage d'une proie, à l'affût.

Wegner, N.C., Snodgrass, O.E., Dewar, H. & Hyde, J.R. 2015. Animal physiology. Whole-body endothermy in a mesopelagic fish, the opah, Lampris guttatus. Science 348, 786–789.

 

Auteur : Müller, Otto Frederik (1730-1784), zoologiste danois - Illustrateur : Müller, C. F. (Christian Frederik) (1744-1814), frère de l’auteur et graveur sur cuivre.

www.biodiversitylibrary.org/bibliography/49477#/summary

 

 

Octopus (Céphalopode) - C. Chun, 1898

 


Planche issue de l’ouvrage : Wissenschaftliche Ergebnisse der Deutschen Tiefsee-Expedition auf dem Dampfer "Valdivia" / 1898-1899.
Ce poulpe Polypus levis appelé aujourd’hui Benthoctopus levis vit sur le fond, dans des eaux assez profondes. Ces animaux n’atteignent jamais de grande taille (10 cm). C’est une espèce antarctique qui se nourrit surtout d’Ophiures.

This octopus lives in deepwater, it does not grow larger than 10cm. It is an Antarctic species which feeds on brittle stars.

Polypus levis a été trouvé à Gazelle-Hafen, Kerguelen.

 

Auteur : Carl Chun (1852-1914), professeur allemand, biologiste marin.

www.biodiversitylibrary.org/bibliography/2171#/summary

 

 

 

 

 

 

 

Gorgone (Cnidaires) - Esper, 1794

 


Planche issue de l‘ouvrage : Die Pflanzethiere in Abbildungen nach der Natur mit Farben erleuchtet nebst Beschreibungen / 1794
Gorgonia salappo Var. reticulata aujourd’hui appelée Pacifigorgia irene est un animal de la famille des coraux. Cet éventail de mer est une colonie, c'est-à-dire un ensemble d’individus. Les polypes se nourrissent de plancton.

Gorgonia are part of the coral family. Also known as sea fans, gorgonians are composed of polyp colonies that eat plankton.

Le nom de cette espèce vient d’un mot de la langue malaisienne qui signifie balai. Étant donné que cette espèce ne vit pas à des profondeurs élevées, la population malaisienne locale la connaissait et lui avait donné son nom due à la ressemblance avec un balai.

 

Auteur : von Eugenius Johann Christoph Esper (1742-1810), naturaliste allemand. … –

www.biodiversitylibrary.org/bibliography/118730#/summary

 

 

 

 

Heliopore (Cnidaires, Octocoralliaires) - Esper, 1791

 


Planche issue de l’ouvrage : Die Pflanzethiere in Abbildungen nach der Natur mit Farben erleuchtet nebst Beschreibungen / 1791
Fig 1 : Madrepora caerulea aujourd’hui appelé Heliopora coerulea est un animal du groupe des coraux formé de colonies de polypes qui se nourrissent de plancton. Il est communément appelé corail bleu.

Fig 2 : Agrandissement d'une colonie

Fig 1: Heliopora coerulea (common name: Blue coral) is a coral belonging to the groupof Octocorallia. It is formed by a colony of polyps which feed on plankton. 

Fig 2: Colony surface detail.

Heliopora coerulea adopte une teinte bleue quand il est propre mais le tissu vivant lui donne une couleur brune. La couleur bleue est un attrait pour la bijouterie et l’aquariophilie. Puisque la population générale est en déclin, que l’espèce est sensible au changement climatique et à l’acidification des océans, l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) place Heliopora coerulea dans la catégorie des espèces « vulnérables ».

 

Auteur : von Eugenius Johann Christoph Esper. (1742-1810), naturaliste allemand.

www.biodiversitylibrary.org/bibliography/118730#/summary

 

 

Polype marin (Cnidaires) - H. de Lacaze Duthiers, 1900

 


Planche dessinée d’après nature, issue de l’article : Coralliaires du golfe du Lion. H. de Lacaze-Duthiers, Archives de zoologie expérimentale et générale. 1900, tome VIII : pp 353-462.
Sympodium coralloides actuellement Alcyonum coralloides est un animal marin anthozoaire. Il a plusieurs habitudes de croissance. Il peut pousser comme une feuille incrustée sur la surface de la roche, mais il peut aussi croitre sous la forme de lobes courts en proliférant sur les gorgones.

This marine anthozoa can have a crusted leaf-like form on rocks or can proliferate on Gorgonia.

En Méditerranée, l’Alcyonum coralloides s’incruste souvent sur la surface d’un gorgonien. Le gorgonien a un squelette rigide donc l’Alcyonum coralloides n’a pas besoin d’un squelette de soutien. Il peut être considérée comme parasitaire car il tue les tissus du gorgonien pour adhérer au squelette sous-jacent.

 

Auteur : Professeur H. de Lacaze-Duthiers (1821-1901), éminent zoologiste et fondateur du Laboratoire Arago de Banyuls-sur-Mer.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5453822m/f396.item.r=coralliaires

 

 

 

Méduse rayonnée (Cnidaires) - E. Haeckel, 1879

 


Planche issue de l’ouvrage : Das System der Medusen : Monographie der Medusen 1. System der Craspedoten 1879
Chrysaora hysoscella se trouve en Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord. C'est une très grosse méduse urticante dont l'ombrelle peut varier entre de 10 à 30 cm de diamètre.

This very big stinging jellyfish that can be found in the Mediterranean Sea, the Atlantic and the North Sea. The diameter of its bell varies from 10 to 30 cm.

 

Auteur : Ernst Haeckel (1834-1919), grand biologiste et philosophe allemand et artiste talentueux. Il réalise la plupart de ses nombreuses illustrations (gravures et  aquarelles).

www.biodiversitylibrary.org/item/101461#page/8/mode/1up

 

 

 

 

 

 

 

Le Chrysotose lune (Lampridiformes) - A. Valenciennes & G. Cuvier, 1836

(chrysotose vient du mot grec qui signifie "doré"). 

 


Planche gravée issue de l’ouvrage : Le règne animal distribué d'après son organisation, pour servir de base à l'histoire naturelle des animaux, et d'introduction à l'anatomie comparée. [1836-1849]
Lampris guttatus : le lampris lune ou saumon des dieux. On le rencontre assez rarement en Méditerranée mais plutôt dans les océans tropicaux et tempérés.

Illustration dessinée par le lithographe Acarie Baron d’après nature.

This Lampris also called Opah is rarely found in the Mediterranean Sea, more commonly in tropical seas

 

Auteurs : Achille Valenciennes (1794-1865), professeur au Muséum National d'Histoire Naturelle et Georges Cuvier (1769-1832), éminent naturaliste, "l'Aristote du XIXe siècle, un des pères de l’Anatomie comparée et fondateur de la Paléontologie".

www.biodiversitylibrary.org/bibliography/39612#/summary

 

 

 

 

 

 

Ver tubicole (Annélides polychètes) - A. de Quatrefages, 1865

 


Planche extraite de l’ouvrage : Histoire naturelle des annelés marins et d'eau douce : annélides et géphyriens. 1865
Terebella emmalina est une annélide Polychète déposivore c'est à dire qu'elle collecte les particules de vase (et autres débris organiques) à l'aide de ses tentacules collants et capables de s’étirer sur de très grandes longueurs.

Planche réalisée par l'auteur : "d'après nature et à peu prés toutes prises sur le vivant".

 

Auteur : Quatrefages, Armand de (de Bréau) (1810-1892), biologiste, zoologiste et anthropologue français.

https://archive.org/details/histoirenaturell21quat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Argonaute (Céphalopode) - J. P. Verany, 1851

 


Planche issue de l’ouvrage : Mollusques méditerranéens observés, décrits, figurés et chromolithographiés d'après le vivant... : Céphalopodes de la Méditerranée
L'argonaute est un céphalopode à huit bras. Les femelles adultes sont 10 à 15 fois plus grandes que les mâles. On les trouve dans toutes les mers chaudes y compris la Méditerranée. C’est un animal pélagique qui est souvent associé avec des méduses.

The argonaut is an cephalopod with 8 arms, found in tropical waters included the Mediterranean sea. Females are 10 to 15 times bigger than males. It is a pelagic animal often attached to jellyfish.

 

Auteur : Jean-Baptiste Verany (1800-1865) est un pharmacien et naturaliste français.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Calmar (Céphalopode) - Férussac & Orbigny, 1835

 


Planche issue de l’ouvrage : Histoire naturelle : générale et particulière des céphalopodes acétabulifères vivants, et fossiles…/ 1835-1848
Calmar dont le corps est recouvert de cellules réfléchissant la lumière et d'organes produisant de la lumière. Il utilise ses deux grands tentacules pour capturer les proies.

Squid have numerous organs on their bodies which produce light. They use their two long tentacles to catch their prey.

En fait il y a deux types de choses sur la peau : des cellules pigmentées qui réfléchissent la lumière (il y en a de nombreux types) qui permettent le camouflage et des organes lumineux (les photophores) qui eux produisent de la lumière. Chez le calmar cranchia il y a souvent les 2.

 

Auteurs : F. D’audebard de Férussac (1786-1836, Baron de) et Alcide d'Orbigny (1802-1857), naturalistes français.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6565885g

 

 

 

 

Tubulaire (Cnidaire) - E.J.C. Esper, 1791

 


Planche issue de l’ouvrage : Die Pflanzethiere in Abbildungen nach der Natur mit Farben erleuchtet nebst Beschreibungen / 1791
La Tubularia fistulosa est une espèce d'hydrozoaire, un groupe d’animaux proche des coraux qui vit attaché sur des rochers ou des algues. Composée d'une tige en forme de tube surmontée d'une "tête", elle mesure généralement entre 5 et 15 cm mais d'autres peuvent atteindre 40 cm.

This Tubularia is an hydrozoan which lives on the surface of rocks or algae. Composed from a stem with a “head” (polyp), it measures between 5 to 15 cm, with specimens reaching 40cm.

 

Auteur : von Eugenius Johann Christoph Esper (1742-1810), naturaliste allemand.

www.biodiversitylibrary.org/bibliography/118730#/summary

 

 

 

 

 

 

Poissons des grandes profondeurs - Zugmayer, 1911

 


Planche issue de l’ouvrage : Eric Zugmayer 1911. Poissons provenant des campagnes du yacht Princesse Alice (1901-1910). Résultats des Campagnes Scientifiques d'Albert 1er de Monaco (1889-1950). Vol XXXV Poissons II.
On observe chez les poissons des profondeurs une taille de l’œil assez développée par rapport à la taille du poisson. Cela leur permet de capter la moindre luminosité dans l’environnement sombre des profondeurs.

Deep-sea fishes’ eyes have developed to be proportionally larger compared to their body mass, which helps to improve their photosensitivity in their dark environment.

De haut en bas :

Platyberyx opalescens, Zugmayer, Perciforme, Caristiidae. Atlantique-Est, espèce bathypelagique 1 - 2000 m

Diretmus argenteus, Johnson, Beryciformes, Diretmidae
La dirette argentée est une espèce abyssale, fréquente et répartie dans tous les océans du monde à l'exception de la Méditerranée, à des profondeurs atteignant 2 000 m, habituellement 500 - 700 m.

Caulolepis longidens = Anoplogaster cornuta (Valenciennes, 1833) Beryciformes, Anoplogastridae.
Le poisson-ogre est une espèce de poisson abyssal distribué dans les eaux tropicales et tempérées froides, vivant entre 500 et 5 000 m de profondeur. Au regard de sa taille, il possède les plus grandes dents au monde, ne pouvant pas fermer complètement sa mâchoire !

 

Auteur : Eric Zugmayer (1879-1938), zoologiste et ichtyologiste autrichien.

www.biodiversitylibrary.org/page/37824903#page/21/mode/1up

https://archive.org/stream/rsultatsdescam35albe#page/n199/mode/2up/search/Platyberyx+opalescens

 

Poulpe commun (Céphalopode) - Férussac & Orbigny, 1835

 


Planche issue de l’ouvrage: Histoire naturelle : générale et particulière des céphalopodes acétabulifères vivants, et fossiles…/ 1835-1848
Octopus vulgaris est un céphalopode qui n’a aucune partie dure hormis son bec. Doté de grande capacité de camouflage, les poulpes peuvent modifier la texture et la couleur de leur peau suivant l’environnement.

The octopus body is extremely soft apart from its mouth with a beak,it has an incredible camouflage capacity, being able to modify its skin texture or colour according to its environment.

Vu du dessus ; individu mâle ; figure copiée de Savigny (Expédition d’Egypte, pl 1, fig. 1 et 2).

 

Auteurs : F. D’audebard de Férussac (1786-1836 Baron de) et Alcide d'Orbigny (1802-1857), naturalistes  français.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6565885g

 

 

 

 

 

 

Echinodermes des grandes profondeurs - R. Koehler, 1909

 


Planche I issue de : R. Koehler 1909. Echinodermes provenant des campagnes du yacht Princesse-Alice (Astéries, Ophiures, Echinides et Crinoïdes). Résultats des Campagnes Scientifiques d'Albert 1er de Monaco (1889-1950), Vol XXXIV Echinodermes.
Les échinodermes comprennent 5 classes : les étoiles de mer (figs 2, 3, 4, 5, 6, 9, 13), les holothuries, les oursins (fig. 1), les ophiures (figs 10, 11) et les crinoïdes (fig. 7, 8, 12).

Echinoderms includes 5 groups : starfishes (figs 2,3,4,5,6,9,13) sea cucumbers, sea urchins (fig 1), ophiuroids (figs 10,11) and the crinoids (figs 7,8,12).

 

Auteur : René Koehler (1860-1931), zoologiste français.

www.biodiversitylibrary.org/bibliography/2169#/summary

12/05/17

Traductions :

    Chiffres clés