Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Observatoire océanologique de Banyuls sur mer
Laboratoire Arago

François Arago, l'oubliépar Guy JACQUES

François Arago eut un destin exceptionnel. Figure politique inamovible des Pyrénées-Orientales, ministre et chef du gouvernement en 1848, savant ayant à son actif des découvertes majeures dans le domaine de la lumière, initiateur de révolutions techniques, passeur d’idées, vulgarisateur sans égal et homme de communication ! Et pourtant, à Paris, comme dans son département d’origine, on ne trouve pas le moindre musée ni la moindre exposition, ni le moindre parcours guidé. Le mouvement ouvrier catalan a su faire de lui son icône jusque dans les années 1950, feignant d’ignorer les événement de juin 1848. Son œuvre est beaucoup mieux appréciée à l’étranger, notamment aux États-Unis. Un spécialiste de l’optique intitule l’un de ses articles « François Arago: the most interesting physicist in the world! », un autre reconnaît que, par inadvertance, Arago a testé la relativité, de nombreux auteurs mettent enfin en lumière son rôle essentiel dans le succès du procédé photographique daguerréotype. 

Portrait du Conférencier

Directeur de recherches émérite au CNRS, Guy JACQUES est océanographe et écologue. Il a dirigé de nombreuses campagnes océanographiques pluridisciplinaires en Méditerranée, dans l’Atlantique tropical et dans l’Antarctique. Vulgarisateur, il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages sur l’océan, le plancton, l’écologie, le climat et le changement climatique, la décroissance. Il vient de publier François Arago, l’oublié.

Sophie Sanchez - 30/05/17

Traductions :

    Chiffres clés