Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Observatoire océanologique de Banyuls sur mer
Laboratoire Arago

Des Terres pas si rares mais pourtant indispensables.....

Les matériaux à base de ces éléments seront décrits en abordant l’histoire de leur découverte, leurs propriétés singulières, leurs applications actuelles (aimants permanents, lasers, catalyseurs, batteries, supraconducteurs...) et leurs perspectives d'applications pour le futur en mettant en avant de récentes découvertes. Enfin, les aspects de prospective autour de ces terres rares seront abordés en évoquant les questions de l'approvisionnement, les contextes géopolitiques, les questions liées au recyclage ou à leur remplacement par d'autres éléments.

Portrait du conférencier

Michel Latroche a étudié à l'Université de Nantes où il a obtenu un doctorat de physico-chimie du solide à l'Institut des Matériaux Jean Rouxel. Après un post-doctorat à Northwestern University (Chicago, USA), il a rejoint le Laboratoire de Chimie Métallurgique des Terres Rares du CNRS à Meudon pour y travailler dans le domaine des hydrures métalliques. Il a obtenu son habilitation à diriger des recherches (HDR) en Sciences des Matériaux à l’Université de Paris Sud, Orsay en 1994. Il a été directeur du Laboratoire de Chimie Métallurgique des Terres Rares de Thiais, directeur du groupement de recherche ACTHYF et est aujourd'hui directeur de l'Institut de Chimie et des Matériaux de Paris Est (ICMPE). Il a été président du Comité d’Evaluation du Programme ANR Stock-E, membre de la section 15 du Comité National de la Recherche Scientifique et il est membre expert auprès de l’International Energy Agency IEA-HIA, Task 40 (Energy storage and conversion based on hydrogen). Il exerce également les fonctions de chargé de mission à l’Institut de Chimie du CNRS pour les relations avec l’alliance ANCRE dans le domaine de l’énergie.

Ses principaux travaux scientifiques sont liés aux hydrures métalliques. Ses travaux de recherche concernent les propriétés structurales, physico-chimiques, thermodynamiques et électrochimiques de ces matériaux. Ses activités sont consacrées à des aspects fondamentaux des hydrures métalliques en relation avec leurs applications comme électrodes négatives pour les batteries NiMH ou Li-ion et de stockage de gaz hydrogène pour les piles à combustible. Il a été impliqué dans de nombreux projets de recherche. Il a publié plus de deux cent cinquante articles et une douzaine de brevets dans ce domaine.

18/09/19

Traductions :