Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Observatoire océanologique de Banyuls sur mer
Laboratoire Arago

Connectivité entre les aires marines protégéespar Katell GUIZIEN

A l'instar des réseaux informatiques et des réseaux sociaux, les aires marines protégées, mises en place sur un discours de bénéfices pour les communautés humaines locales, sont incitées à se mettre en réseau. Mais de quel réseau parle t'on?

Quelle est cette trame bleue marine de connectivité, invisible ou presque depuis les satellites, qui permettrait d'optimiser la protection du milieu marin?

A quelles échelles spatiales faudra t'il promouvoir les solidarités écologiques autour de la biodiversité marine?

 

Portrait du conférencier

Katell GUIZIEN, directrice de recherche au CNRS, mène depuis 16 ans des recherches à l'interface physique-biologie au sein de l'Observatoire Océanologique. Elle s'attache à développer des modèles mécanistes pour l'écologie afin de pouvoir anticiper l'effet sur la biodiversité des changements globaux en cours et tester des actions pour les atténuer.

01/12/17

Traductions :

    Chiffres clés