Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Observatoire océanologique de Banyuls sur mer
Laboratoire Arago

S'informer

Dans cette rubrique, toutes les informations à destination du grand public et de la presse.

04/11/16

Voir le flux RSS de ces contenus

ACTUALITÉS

    • La découverte de l'univers et de son histoire. Où en est-on ? - 12 juin 2019

      Le 20ème siècle a vu une extraordinaire floraison de découvertes en astronomie. On s’efforcera de faire le point sur la façon dont elles ont transformé notre vision du monde, depuis la révélation des galaxies et de l’expansion de l’univers et la compréhension des étoiles et de l’origine de nos atomes, jusqu’à la découverte répétée d’objets fantastiques hyper-puissants et la révélation de l’histoire...

    • La malédiction des espèces longévives - 15 mai 2019

      Les espèces animales et végétales de plus grande taille sont celles dont les individus vivent le plus longtemps. Elles occupent également les domaines vitaux les plus vastes. En revanche, ce sont celles qui présentent le plus faible taux de reproduction, et qui ont donc le plus de difficultés à maintenir ou rétablir leurs effectifs. En dépit des apparences, la fourmi si facile à écraser est bien moins...

    • Exposition inédite et innovante « Les 3D : Découvrir, Décrypter, Diffuser »

      Avec le soutien du Parc marin du golfe du Lion, l'Observatoire Océanologique de Banyuls-sur-Mer et la Bibliothèque du Laboratoire Arago (SCD-Sorbonne université) présentent actuellement au Biodiversarium, une exposition fusionnant holographie et réalité augmentée.
      La scénographie visuelle et sonore, retrace l’exploration et l’étude des fonds marins du golfe du Lion par l’Observatoire Océanologique...

    • Exposition « Explorons de nouveaux mondes » - à partir du 15 avril

      A partir du 15 avril 2019, dans le cadre de la quatrième édition de l'Art'Cherche, en partenariat avec le CNRS et la Mairie de Banyuls-sur-Mer, l'Observatoire Océanologique a le plaisir de présenter sur l'esplanade Albert Sagols, l’exposition « Explorons de nouveaux mondes » réalisée par le CNRS pour ses 80 ans.
      Cette exposition est une déclinaison de la fresque géante, exposée sur les murs de la station...

    • Déchets de civilisation, civilisation des déchets : d'Homo sapiens à Homo detritus - 17 avril 2019

      Les déchets sont notre quotidien, les traces que nous laissons de notre passage, des marqueurs de nos époques, de nos civilisations. En soi, ils ne sont pas forcément problématiques. Sauf lorsqu’ils sont en trop grande quantité ou mal gérés. L’homme se met alors en danger en épuisant et en polluant la planète. Trouver les meilleures solutions suppose de balayer les idées reçues, de faire le tri. Au-delà...

    • Les sources hydrothermales, oasis des grands fonds et cibles des compagnies minières -13 mars 2019

      Source hydrothermale du Pacifique Ouest. Credits: Woods Hole Oceanographic Institution / Charles R. FisherDécouvertes à la fin des années 1970, les sources hydrothermales profondes ont révolutionné notre vue de la vie dans les abysses océaniques. Alors que le fond à ces profondeurs est généralement caractérisé par une faible biomasse, les communautés hydrothermales apparaissent comme des oasis de...

    • Vue de face d’un spécimen de placoderme, premier vertébré a avoir acquis une gaine de myéline (spécimen exposé au MNHN, Paris)

      La myéline, le turbo du cerveau

      C’était il y a environ 425 millions d’années, chez le premier poisson à mâchoire, une gaine isolante s’est patiemment enroulée autour de certaines fibres nerveuses : c’est la gaine de myéline, formidable acquisition de l’évolution. Comme la gaine plastique qui isole les fils électriques, cette membrane qui enveloppe les axones a permis, chez les vertébrés, une prodigieuse accélération de l’influx...

    • Pollution plastique des Océans : comment inverser la donne ?

      L’homme génère des quantités croissantes de plastique, dont 10% termineront leur vie dans les Océans. On estime qu’en 2050, il y aura plus de plastiques que de poissons dans les Océans. La pollution est telle que l’on considère le plastique comme un marqueur géologique de l’ère de l’Anthropocène. Comment les organismes font-ils face à cette pollution et comment les scientifiques étudient leur impact...

Traductions :