Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Observatoire océanologique de Banyuls sur mer
Laboratoire Arago

Offre d’emploi post-doctoral ou Ingénieur de recherche en microbiologie / chimie des substances naturelles

 

Durée et lieu : 9 mois. Observatoire Océanologique de Banyuls (Sorbonne Université, CNRS)

en collaboration étroite avec le Museum National d’Histoire Naturelle (MNHN)

et l’Institut Universitaire du Cancer (Sorbonne Université)

 

Pour postuler : CV + lettre de motivation à raphael.lami@obs-banyuls.fr (raphael.lami @ obs-banyuls.fr)    

Inclure 2 contacts (e-mails, téléphone) pouvant potentiellement recommander le candidat

Le salaire sera indexé sur la grille des salaires de Sorbonne Université en fonction du poste (IR ou post-doc) et de l’expérience du candidat, environ 2300 bruts/mois.

A pourvoir pour le 15/02/2015 ou le 01/03/2015

 

Contexte et projet de recherche :

Projet ENDOQUO, financé par l’Idex SUPER/Sorbonne Universités. « Expression du quorum-sensing et interactions biotiques dans les communautés endophytes de posidonies Méditerranéennes  »

Les microorganismes endophytes, vivant dans les tissus des plantes, sont d'excellents modèles pour aborder les problématiques de la communication cellulaire en écologie, car ils produisent de très nombreux métabolites secondaires impliqués dans ces échanges. Nous proposons dans ce projet d'aborder la question des liens entre quorum-sensing et dialogue moléculaire bactérie-champignon dans les microbiomes endophytes de Posidonies méditerranéennes (Posidonia oceanica). Cette plante marine très répandue possède un microbiome endophyte diversifié, facilement accessible mais encore très peu exploré. Le quorum-sensing est un système de communication de cellule à cellule permettant à de très nombreuses bactéries de réguler de nombreuses fonctions physiologiques et cellulaires. Cependant le rôle de cette coordination cellulaire dans la régulation des échanges moléculaires avec les champignons endophytes reste inexploré. Dans ce projet, nous recherchons et caractérisons la nature et le rôle des molécules impliquées dans le dialogue moléculaire entre une bactérie endophyte de Posinonie (Marinomonas posidonica) et un champignon endophyte.

 

Profil recherché :

Idéalement, mais les laboratoires d’accueil peuvent former aux techniques requises :

- le/la post-doctorant(e) recruté(e) aura une expérience forte de travail à l’interface microbiologie-chimie des substances naturelles.

- Maitrise la culture de microorganismes (en particulier co-culture bactéries-champignons) et des outils de la microbiologie moléculaire (qPCR et analyse de séquences en particulier).

- Expérience en chimie des substances naturelles : caractérisation de molécules par  UPLC/HRMS, RMN

- Bon relationnel, capacité au travail d’équipe. Capacité à la rédaction de publications scientifiques et très bonne maitrise de l’anglais scientifique.

 

Laboratoire d’accueil et collaborations :

Le/la post-doctorant(e) recruté(e) sera affectée au LBBM, Laboratoire de Biodiversité et Biotechnologies Microbiennes (USR3579 Sorbonne Université-CNRS), situé à la station marine de Banyuls/Mer, dans les Pyrénées Orientales. Le LBBM est reconnu internationalement pour ses compétences en microbiologie environnementale, génomique microbienne. Une thématique sur le quorum-sensing y est développée depuis 3 ans par Raphaël Lami (MCF Sorbonne Université). Le recrutement récent de Didier Stien (CR CNRS) a renforcé l’USR dans ses capacités en chimie des substances naturelles.

Le/la post-doctorant(e) recruté(e) travaillera en étroite collaboration avec Soizic Prado (PR MNHN). C’est d’ailleurs sur le plateau technique du MNHN que s’effectueront les analyses en chimie des substances naturelles. Enfin, la personne recrutée travaillera aussi en collaboration avec Alexandre Escargueil (PR Sorbonne Université, Institut Universitaire du Cancer) pour la mise en œuvre de tests de cytotoxicité des molécules identifiées.

 

 

Sophie Sanchez (sophie.sanchez @ obs-banyuls.fr) - 08/01/18

Traductions :

    Les cahiers de laboratoire, 3 bonnes raisons de les utiliser

    Le cahier de laboratoire est un élément clé pour préserver la mémoire et le savoir-faire des unités de recherche et faciliter la valorisation et la protection des travaux de recherche innovants.
    C’est, en outre, un outil complet qui s’inscrit dans une démarche de qualité permettant de se positionner...

    » Lire la suite

    Chiffres clés

    A voir