Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Observatoire océanologique de Banyuls sur mer
Laboratoire Arago

Effets du réchauffement climatique sur les rythmes saisonniers du phytoplancton marin

Les algues microscopiques qui constituent le phytoplancton marin contribuent, à la même hauteur que les plantes terrestres (forêts), à la fixation du dioxyde de carbone (CO2) et à la production d’oxygène. L’activité humaine est responsable de l’augmentation de la teneur en CO2, à l’origine de l’effet de serre, qui inexorablement conduit à une montée de la température de la terre. L’exposé illustrera comment le réchauffement climatique risque d’impacter le phytoplancton et en particulier ses rythmes saisonniers d’abondance.

 

 

 

Portrait du conférencier

 

François-Yves BOUGET a été recruté en 1997 au CNRS à Roscoff. En 2003, il a rejoint le laboratoire Arago (UPMC/CNRS) pour étudier les mécanismes moléculaires de l’horloge circadienne d’une microalgue modèle. Depuis 2010, il étudie le rôle environnemental de cette horloge chez les microalgues marines et l’impact du réchauffement climatique sur les rythmes biologiques. ll est aussi impliqué dans le développement d’outils biotechnologiques chez les microalgues en partenariat avec la PME régionale Microphyt (Baillargues).

Sophie Sanchez (sophie.sanchez @ obs-banyuls.fr) - 01/06/16